Cet appel vise à soutenir la recherche sur la biodiversite en mobilisant la démarche de la revue systématique. Il couvre deux thématiques : biodiversite marine et transition agricole, en partenariat avec la Fondation Agropolis.

L'appel est désormais clos:

2 projets ont été retenus par le comité d'évaluation et de sélection

 

Thème 1: InDysem Influence des dynamiques écologiques sur la production et la demande des services écosystémiques marin. Une revue systématiques pour l'aide à la décision. Projet coordonné par Eric THIEBAUT, Sorbonne Université, Paris (France)

Thème 2 : Agri-TE (Agriculture Transition Evidence) Synthèse des impacts des pratiques agricoles et de la transition agricole à l’échelle mondiale pour appuyer l’aide à la décision. Projet coordonné par Damien BEILLOUIN, CIRAD, Hortys, Montpellier (France)

barre cesab

La revue systématique – appelée aussi « synthèse des faits avérés », est une approche de la synthèse de connaissances. Elle consiste à collecter le maximum de connaissances, en réponse à une question de recherche structurée en suivant des étapes rigoureuses et prédéfinies. Elle permet de faire l’état des lieux des connaissances sur un thème donné mais également de mettre en lumière les lacunes de connaissances et la disparité des résultats et des méthodes, au travers de critères explicites et réutilisables.

Elle cherche surtout à identifier les savoirs les plus robustes en indiquant le degré de confiance on accorde aux résultats fournis en procédant à une évaluation critique. Enfin, elle permet de réaliser une synthèse qui doit permettre à l’utilisateur d’avoir une idée de l’état des savoirs et l’aider à décider : la revue systématique peut servir aux personnes décisionnaires de politiques sectorielles ou territoriales afin d’éclairer la décision finale.

La revue systématique bénéficie d’un réseau d’experts mais aussi d’une « labellisation » de sa qualité en s'appuyant sur les critères définis par la Collaboration for Environmental Evidence (CEE).

barre cesab

La FRB a été créée en 2008 et réunit les organismes publics de recherche, les associations de défense de l’environnement, les gestionnaires d’espace et de ressources biologiques, ainsi que les entreprises. La Fondation pour la recherche sur la biodiversité a pour mission de soutenir et d’agir avec la recherche pour accroître et transférer les connaissances sur la biodiversité. Elle constitue un point de convergence entre la science et la société, autour des défis que doit aujourd’hui relever la recherche sur la biodiversité.

La FRB est le point focal français de la Collaboration for Environmental Evidence (CEE), organisme de référence qui promeut la conduite de revues systématiques dans le domaine de l’environnement, ainsi que du projet européen EKLIPSE. 
La FRB souhaite aujourd’hui financer des recherches au travers de revues systématiques.

 

Membres fondateurs de la FRB 

membres fondateurs

 

Le Cesab (Centre de synthèse et d'analyse sur la biodiversité) a été créé en 2010 par la FRB pour promouvoir les activités de recherche de haut niveau consacrées à la synthèse des idées et à l'analyse des données dans le domaine de la biodiversité. Localisé à Montpellier, le CESAB offre un lieu et du temps pour permettre à des experts de toutes nationalités, sous le pilotage d’un chercheur appartenant à une institution de recherche française, de collaborer et de capitaliser sur des données existantes pour répondre à une question scientifique majeure. Le CESAB soutient des groupes d’experts internationaux qui réalisent des synthèses d’idées, de concepts et de données en vue de faire progresser significativement le front des connaissances vis-à-vis de questions clés posées à toutes les échelles spatiales ou temporelles dans le champ thématique général de la biodiversité. Les membres des groupes du CESAB partagent leurs expertises et mettent en commun les données disponibles pour répondre à ces questions.

logoCESABFRB_Sciencesconf_Copie_2.jpg

barre cesab

Agropolis Fondation est une fondation de coopération scientifique dédiée à la recherche, la formation et l’innovation au service des acteurs de l’agriculture et du développement durable. Elle porte depuis 2011 le Laboratoire d’Excellence « Labex Agro », soutenu par le Programme d’investissements d’avenir, reconduit pour cinq années (2020-2024). Elle s’appuie sur un réseau scientifique de réputation internationale, fort de plus de 40 unités de recherche réparties en cinq domaines disciplinaires : biologie des plantes ; biologie des interactions biotiques des plantes ; agronomie et gestion des agroécosystèmes ; sciences des transformations alimentaires et non alimentaires ; et  sciences humaines et sociales et interactions agriculture-société.

Sa mission principale est de promouvoir grâce à son réseau et son partenariat multi-acteur et international, la transition agroécologique dans les agricultures de demain à travers trois axes fédérateurs, en phase avec les conventions internationales: changement climatique : adaptation et atténuation; conservation et utilisation durable de la biodiversité ; et production et consommation responsables.

 

 

 

Personnes connectées : 1